Pourquoi faire pratiquer la méditation de pleine conscience aux enfants et adolescents ?

  • - « Concentre-toi ! »
  • - « Réfléchis un peu ! »
  • - « Fais attention ! »
  • - « Arrête de Bouger ! »
  • - « Tu n'as pas de quoi stresser. »
  • - « Dépêche-toi ! »
  • - « On est en retard ! »
  • - « Fais tes devoirs. »
  • - « Prends ta douche. »
Pour les enfants, les ados, comme pour nous, c’est de plus en plus la course en permanence entre l’école, les devoirs, les activités sportifs…

Résultat ?: Ils sont fatigués, agités, stressés ce qui impliquent des difficultés d'attention, de concentration en classe, d’anxiété lors d'évaluations ou examens entraînants parfois des difficultés scolaires, ainsi que des tensions dans les relations aux autres (familiales, amicales). La méditation de pleine conscience permet de les aider par quelques exercices simples et ludiques à apprendre à se recentrer, pour retrouver leur calme et réussir à se concentrer. La méditation de pleine conscience leur apprend à mieux reconnaître leurs émotions pour ne plus en avoir peur, leur fait découvrir ce qu’est le calme, et ce qui est à l’intérieur d’eux-mêmes. La méditation les entraîne à mobiliser toutes leurs ressources, pour réussir à se concentrer et ainsi renforcer leur confiance en eux.

Quels en sont les bénéfices ?

Le stress n’est pas réservé seulement aux adultes, les jeunes aussi en sont de plus en plus victimes. Le poids de l’éducation, le poids des nouvelles techniques, (les enjeux scolaires, internet, jeux vidéo, mobiles…) entraînent les enfants de plus en plus dans le zapping, les multitâches et les professeurs constatent un plus grand déficit d’attention. Celui-ci amène des problèmes dans l’apprentissage à école. De ce fait un état peu propice aux apprentissages, à l’écoute d’eux-mêmes, des autres.

La pleine conscience va les aider à redécouvrir leur capacité qui est en eux, de se refaire confiance. Apprendre à être vraiment présent pendant une leçon, sentir quand leur esprit va s’absenter et leur permettre de revenir à soi. C’est apprendre à se concentrer sur ce que l’on fait dans l’instant. Si une émotion survient, on apprend à la gérer par la respiration consciente, à l’accueillir et à la laisser partir pour reprendre son travail.

De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence les bienfaits, les bénéfices de cette pratique dans une série de domaines. Aider à la construction de la personnalité de l’enfant et donc de l’adulte en devenir (réguler les angoisses, les apaiser, diminuer le stress, réguler la colère, réguler la frustration, développer le sentiment de compassion, cultiver une attitude bienveillante envers soi-même et autrui, être plus attentifs en vue des apprentissages, développer la confiance en soi, mobiliser toutes ses ressources et être plus efficace, être plus attentif et mieux concentré, plus posé, plus présent, moins dispersé.

La méditation de pleine conscience n’est pas une psychothérapie. C’est donner des clés qui leur sera utile toute leur vie.

Contact